Fasokamba

Un projet d’aide à la scolarisation
et à l’alphabétisation de populations rurales au Burkina Faso


Accueil

L'oeil humide est celui d'un homme.


Feuille d’information n° 20 PDF Imprimer Envoyer

Chers amis et amies, donateurs et donatrices,

Par ces temps d’inquiétudes et de remises en questions, nous espérons que vous vous portez bien ainsi que vos proches.

 

Au Burkina Faso aussi, ce virus sème douleur et inquiétude. Les écoles sont fermées, le confinement est extrêmement difficile à appliquer et se traduit souvent par des violences sur les marchés. Système de santé défaillant, pas d’accès aux soins de santé pour tous, manque de moyens sanitaires, manque de communication, …

 

Nous maintenons les contacts avec nos points focaux (Eliane, Robert, Sylvain Korogo), même si le temps est parfois long avant de recevoir des réponses à nos questions. Mais nous comprenons la situation et partageons leurs préoccupations.

 

Voici le mail qu’Eliane Compaoré nous a envoyé le 7 avril :

Comment allez-vous ? J'espère que vous êtes en bonne santé.

Chez nous ça va un peu. Le covid19 se propage de jour en jour malgré les dispositions prises par le

gouvernement.

Les marchés, établissements scolaires, lieux de culte etc sont fermés depuis 3 semaines et les villes

touchées (à peu près une dizaine) mises en quarantaine.

Malheureusement mon beau village Saponé n'a pas échappé à ce vilain virus et a enregistré son

premier cas il y a 3 jours. Nous essayons tant bien que mal de respecter les mesures mais c'est

extrêmement difficile car plus de 90% de la population sont du secteur informel et vivent au jour le

jour. Les marchands vendent donc aux abords des marchés et c'est régulièrement la course poursuite

avec la police.

 

Nous souhaitons garder le contact avec vous également et vous donner quelques nouvelles depuis notre dernière feuille d’information d’octobre 2019, même si ces nouvelles ne sont pas très informatives.

 

Les bourses scolaires

Pour rappel (voir notre feuille d’information d’octobre dernier) 11 boursier.ère.s bénéficient d’une bourse de FASOKAMBA pour continuer leurs études secondaires durant l’année scolaire 2019/2020.

 

Le montant de ces bourses s’élève à 4.350 euros. Nous n’avons pas reçu tous les bulletins intermédiaires et nous attendons de plus amples informations lorsque le moment le permettra.

 

Le potager scolaire de Bangana

Vous l’aurez compris, nous n’avons pas d’information récente concernant ce potager scolaire. Si nous estimons que l’autonomie du projet de potager scolaire du village de Bangana est à présent atteinte après 5 années d’appui financier, nous restons néanmoins prêts à fournir une aide financière résiduelle à Bangana suivant les conseils d’AVAPAS.

 

Nous sommes en relation avec Sylvain Korogo pour financer un nouveau potager scolaire, vu la satisfaction rencontrée dans la collaboration avec AVAPAS. Il s’agirait du village voisin de Kougpaka/CEB de Saponé. En février 2020 FASOKAMBA a financé AVAPAS pour la réalisation d’une étude de faisabilité de ce nouveau jardin potager scolaire et la restitution de ses résultats. Nous en attendons les rapports.

 

Voilà, cette lettre d’information est très brève, mais la situation mondiale que nous connaissons tous nous limite (pour le moment) dans nos actions et interactions.

 

En vous remerciant encore pour vos marques d’intérêt et votre soutien, nous vous souhaitons beaucoup de courage et de patience. Prenez soin de vous et de vos proches.

 

Marie-Paule Kestemont, Présidente

Pièce-jointe:
FichierGrosseur du fichier
Téléchargez ce fichier (webzin20.pdf)Webzin N° 20101 Kb
 

Bannière